52. Mathilde Le Coz – Prendre conscience de ses compétences pour sortir du combo temps/effort

le 20 Avr 2024

C'est la guerre des talents.

On veut susciter un max d'engagement des collaborateurs.

Mais trop d'engagement peut-il être nocif ?

C'est en tout cas le constat que partage Mathilde Le Coz, DRH France du cabinet Mazars et Présidente au Lab RH au micro d'On n'est pas des robots cette semaine.

 

Réfléchissez-y une seconde.

Vous êtes déjà plein à craquer.

Vous n'avez qu'une envie c'est que le week-end arrive pour pouvoir souffler.

Et un collègue débarque dans votre bureau "Tu peux m'aider là-dessus ? Je ne m'en sors pas."

 

Vous ne pouvez pas le laisser là :

" Ça ne se fait pas. "

" Et si c'était moi à sa place ? "

" Et si la prochaine fois c'est dans l'autre sens et que c'est qui ai besoin de lui ? "

" On pourrait me dire que je ne la joue pas assez collectif "

" Et si ça se trouve ce sera pas long "

 

Vous vous entendez dire "Ok, comment je peux t'aider ?".

Juste avant de le regretter.

Juste avant de vous demander : “dans quelle m*** je me suis encore fourré ?”

Et pour une fois vous ne vous êtes pas carrément proposé de vous-même, sans rien qu'on vous demande, parce que vous le voyiez peiner.

 

Qu'est-ce qui vous pousse à toujours être trop gentil ?

Exactement ce qu'évoque Mathilde dans l'épisode.

" L'engagement peut être nocif. Le collectif peut être nocif. "

" Parfois, on est tellement engagés émotionnellement que le collectif aliène. Le sur-engagement aliène "

" C'est difficile de se mettre en marge d'un système global."

 

La solution ?

" Il faudrait tous qu'on ait un déclic. "

 

En attendant…

Si je n'avais qu'un conseil à vous donner, ce serait celui-là :

La prochaine fois que vous vous sentez obligé de dire “oui” alors que vous aimeriez dire “non”, demandez-vous :

À long terme, est-ce que je sers vraiment le collectif en rognant sur mes propres besoins ?


Vous ne maitrisez pas le déclic des autres.

Mais vous pouvez provoquer le vôtre.

Et c'est déjà un pas immense.


Je remercie 1000 fois Mathilde pour ses partages. J'espère que cette conversation vous plaira.


🦾 Pour rejoindre ma newsletter : Cliquez ici

🦾 Retrouver Mathilde :  

REJOINDRE LA NEWS →