65. Samah Karaki – L’impact sous-estimé du lien social sur la santé mentale

le 04 Mar 2024

En 3 ans, j'ai coaché pas loin de 100 personnes différentes. Et il n'y a pas une heure de coaching où notre rapport à l'autre ne s'invite pas.

Ça prend plein de formes :

  • Flipper avant une grosse présentation.
  • Se taire en réunion de peur de dire une grosse connerie.
  • Louper un évènement social et se sentir exclus voire rejeté.
  • Se mettre une pression de malade parce qu'on se sent sans cesse évaluer (et qu'on a peur de louper notre prochaine promotion).
  • Fuir devant la question "tu fais quoi dans la vie ?" de peur d'être jugé ("j'ai pas très bien compris mais ça a pas l'air incroyable").

 

Nos relations sociales jouent un rôle crucial dans notre vie.

Quand elles vont mal, on se sent littéralement en danger. Notre corps est en danger.

On répond à une menace psychologique par les mêmes mécanismes qu'une menace physique.

Le cœur s'accélère, on transpire, on se rigidifie. Le corps se prépare à combattre.

Une réaction physiologique du stress.

Qui n'est pas sensée durer.

 

Qui d'entre se sent pleinement en confiance dans son job ?

Je veux dire : avec les autres.

  • Sentez-vous que vous pouvez être pleinement accepté ? Que vous pouvez dire des conneries ? Vous planter ? Exprimer une opinion contradictoire sans avoir peur que ça vous retombe dessus ?
  • Quand cessez-vous d'être méfiant envers les autres ? Quand arrêtez-vous d'avoir peur qu'on vous évalue en permanence ? D'être jugé ? Qu'on fasse un mauvais feedback à votre chef ? Qu'un opportuniste récupère une partie de votre périmètre ?


Quel paradoxe !

On bosse dans la même boite et on se sent en compétition permanente.

Avec toutes les conséquences que ça a : stress chronique, guerres de pouvoir, décisions pourries, besoin de tout tracer, commérages… qui bouffent notre créativité et prennent trois fois plus de ressources que le vrai travail à produire.


Ça faisait longtemps que j'avais envie de creuser ce sujet dans On n'est pas des robots 🤖, et c'est enfin chose faite.

J'avais besoin de comprendre l'étendue de l'impact de nos liens sociaux sur nous, sur nos vies, sur notre performance. J'avais besoin de comprendre comment on fait pour se sentir pleinement en confiance dans un environnement, avec les autres. Comment on peut le mettre en place dans l'entreprise. Si c'était vraiment possible ou illusoire.

J'ai eu l'honneur de poser toutes ces questions à Samah Karaki.

Samah est neuroscientifique et auteure des livres Le travail en équipe et Le talent est une fiction. Elle a fondé le Brain Social Institute qui utilise notre compréhension des sciences cognitives et sociales pour améliorer l'apprentissage, la culture organisationnelle et la justice sociale et environnementale.

Pour moi, elle fait partie de ces personnes qui analysent la société dans toute sa complexité, qui prône l'humilité, celle de voir qu'on est tous biaisés, qu'on a tous nos intérêts, et que sans cette prise de conscience on ne changera pas le monde…

Merci 100 fois à Samah pour ses partages.

Sur ce je vous laisse avec notre conversation.


🦾 Pour rejoindre ma newsletter : Cliquez ici

🦾 Les livres mentionnés par Samah :

  • Le conflit n'est pas une agression - rhétorique de la souffrance, responsabilité collective et devoir de réparation de Sarah Schulman
  • Santé Planétaire - soigner le vivant pour soigner notre santé de Howard Frumkin & Samuel Myers

🦾 Retrouver Samah :

  • La fondation Brain Social Institute
  • Son LinkedIn Samah Karaki
  • Ses livres :
    • Le Travail en équipe - Un peu de neurosciences pour les pros qui veulent collaborer autrement (2021)
    • Le talent est une fiction : déconstruire les mythes de la réussite et du mérite (2023)

 

REJOINDRE LA NEWS →