58. Marie de La Fabrique à Neurones – Comprendre et baisser sa charge mentale

le 19 Juin 2024

Est-on tous égaux devant la charge mentale ?

C'est une histoire de génétique, d'apprentissage, d'intelligence ?

Alors pourquoi certaines personnes semblent beaucoup mieux la gérer ?

 

Et pourquoi on en parle autant aujourd'hui ?

Est-ce que vraiment, il y a un siècle, on avait moins de charge mentale ?

Et donc suis-je condamné à subir les déboires de notre époque sans rien y faire ?

 

J'ai eu la chance de pouvoir poser ces questions à Marie Prevost.

Elle est co-fondatrice de La Fabrique à Neurones, un centre de neurosciences appliquées dont la mission est d'utiliser notre compréhension grandissante du cerveau pour contribuer à l'équilibre entre bien-être et performance.

 

Je suis convaincue que la science a une rôle énorme à jouer dans la transformations de nos modes de travail.

 

Non seulement parce qu'elle nous permet de cibler les leviers d'actions les plus efficaces pour améliorer le compromis bien-être VS productivité.

 

Mais surtout, parce que dans notre culture du travail ultra rationnelle, elle permet de légitimer des comportements qui vont à l'encontre de ce qu'on a toujours fait et de ce que tout le monde fait.

En d'autres termes, c'est plus facile de dire à son chef :

  • "Non, je ne traiterai pas ton urgence pendant le comité projet même si je ne l'anime pas, parce que la recherche montre que multitasker (en l'occurence écouter une réunion et résoudre ton problème) revient à faire les deux actions en plus de temps, avec plus d'erreurs et en me fatiguant plus. Ah, tu veux les études ? Je reviens !"

Que :

  • "Non, je ne traiterai pas ton urgence pendant le comité projet même si je ne l'anime pas, parce que c'est trop dur et après je suis crevée".

 

Donc cet épisode qui décrypte en détail les facteurs qui nous mettent en surcharge mentale, ce qu'on peut (doit ?) pour éviter de s'y retrouver, ce qu'on peut faire quand c'est trop tard est un peu votre argumentaire anti regard suspect pour quand vous voulez rentrer chez vous à précisément 15h18 pour vous aérer l'esprit pendant le trajet et vous y remettre après ou quand vous voulez demander de 24h de plus pour un livrable alors que vous avez le temps, mais que c'est pas une question de temps, c'est une question de laisser maturer le sujet.

 

Dans la deuxième partie de l'épisode, on a aussi parlé d'apprentissage. De comment accélérer notre montée en compétence sur un nouveau sujet ou sur un nouveau savoir-faire et s'assurer que ça dure.

 

On apprend tous, mais honnêtement, vous êtes-vous déjà posé la question de si vous appreniez efficacement ?

 

La science est catégorique : apprendre par cœur, relire, surligner, passer deux heure d'affilée sur un sujet est à l'opposé d'un apprentissage efficace.

 

Quelles sont les étapes indispensables à suivre ?

En combien de temps puis-je raisonnablement attendre de moi de me sentir à l'aise sur un tout nouveau sujet ?

Qu'est-ce qui fait qu'avec l'âge ma capacité d'apprentissage diminue et comment garder un cerveau le plus affuté possible malgré ça ?

 

Une autre série de questions auxquelles Marie a pu apporter sa connaissance du cerveau pour répondre.

Marie beaucoup Marie pour la qualité et la fiabilité scientifique de tes réponses.


🦾 Encore plus de contenu et d'analyses sur nos modes de vie et de travail dans la newsletter On n'est pas des robots

🦾 Ressources mentionnées dans l'épisode :

  • Livre : Les Vacances de Momo Sapiens: Notre cerveau, entre raison et déraison de Mathias Mathias Pessiglione

🦾 Retrouver Marie et La Fabrique à Neurones :

REJOINDRE LA NEWS →