55. Noémie Aubron – Imaginer le futur du travail via la fiction

le 19 Juin 2024

𝗖𝗼𝗻𝗻𝗮𝗶𝘀𝘀𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗮 𝗻𝗲𝘄𝘀𝗹𝗲𝘁𝘁𝗲𝗿 𝗙𝘂𝘁𝘂𝗿(𝘀) 𝗱𝗲 𝟭𝟱𝗠𝗮𝗿𝗰𝗵𝗲𝘀 ?

La première fois, je n'ai pas bien compris le concept.

C'était trop loin de ce que j'avais l'habitude de lire.

La deuxième fois, non plus.

Au bout de la troisième fois, j'ai commencé à percuter.

𝗖'𝗲́𝘁𝗮𝗶𝘁 𝗷𝘂𝘀𝘁𝗲 𝗴𝗲́𝗻𝗶𝗮𝗹.

Un OVNI.

J'aurais aimé créer un truc comme ça.

Qui mêle fiction et faits avérés. Qui mêle imagination et réalité.

𝗧𝗼𝘂𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗷𝗲𝘂𝗱𝗶𝘀, 𝗡𝗼𝗲̈𝗺𝗶𝗲 𝗔𝘂𝗯𝗿𝗼𝗻 𝗶𝗺𝗮𝗴𝗶𝗻𝗲 𝘂𝗻 𝗳𝘂𝘁𝘂𝗿 𝗽𝗼𝘀𝘀𝗶𝗯𝗹𝗲 𝗮̀ 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝘀𝗶𝗴𝗻𝗮𝘂𝘅 𝗳𝗮𝗶𝗯𝗹𝗲𝘀 𝗱𝘂 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗻𝘁.

Elle nous fait visualiser, en nous immergeant totalement, un avenir possible, extrapolé du présent. Une dystopie toutes les semaines dans votre boite mail. Un récit court, parlant, qui interroge les directions que notre société est en train de prendre.

Et non seulement elle vous propulse dans ce futur possible. Mais en plus les indices de base sont documentés. Tous ces changements qu'on ne voit pas. Ou qu'on fait semblant de ne pas voir. Ou qu'on pense trop loin de nous. Toutes ces tendances qui émergent, qui ne donneront peut-être rien, ou qui fonderont notre futur.

Son job lui-même est fascinant. 𝗘𝗹𝗹𝗲 𝗰𝗵𝗲𝗿𝗰𝗵𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗮𝗻𝗴𝗹𝗲𝘀 𝗺𝗼𝗿𝘁𝘀. Pour avoir devant nous tous les futurs possibles. Et pouvoir le choisir en conscience.

𝗔𝗹𝗼𝗿𝘀 𝗾𝘂𝗶 𝗱𝗲 𝗺𝗶𝗲𝘂𝘅 𝗾𝘂𝗲 𝗡𝗼𝗲̈𝗺𝗶𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗾𝘂𝗲𝘀𝘁𝗶𝗼𝗻𝗻𝗲𝗿 𝗻𝗼𝘀 𝗺𝗼𝗱𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝘁𝗿𝗮𝘃𝗮𝗶𝗹 𝗱𝗲 𝗺𝗮𝗻𝗶𝗲̀𝗿𝗲 𝗶𝗻𝗻𝗼𝘃𝗮𝗻𝘁𝗲, 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘂𝗻 𝗽𝗮𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝗼̂𝘁𝗲́ ?

Deux de ses fictions sur le futur du travail servent de base à notre échange.

On a parlé de :

  • Pourquoi écrire des fictions ?
  • Quel processus suit-elle pour les créer ?
  • Quelle est la contre-tendance du job à mission ?
  • Où pourrait nous mener la fragmentation du travail ?
  • À quoi s'expose-t-on si on va vers une généralisation de l'IA ?
  • Quelles tendances sous-estimées risquent de chambouler nos modes de vie ?
  • Comment capter de par nous-même ces signaux faibles de ce qui change autour de nous ?

𝗡𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗰𝗼𝗻𝘃𝗲𝗿𝘀𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗺'𝗮 𝗽𝗲𝗿𝗺𝗶𝘀 𝗱𝗲 𝗺𝗲 𝗱𝗲́𝗰𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲𝗿. 𝗗'𝗼𝘂𝘃𝗿𝗶𝗿 𝗺𝗲𝘀 𝘆𝗲𝘂𝘅 𝘀𝘂𝗿 𝗱'𝗮𝘂𝘁𝗿𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗼𝘀𝗲𝘀. De voir le monde depuis des angles différents. D'utiliser mon imagination pour imager le monde du présent.

J'espère que cette conversation vous fera voyager autant que moi.

Merci infiniment Noëmie pour notre échange. Si ça éveille votre curiosité, je vous invite vivement à vous abonner à la newsletter 15Marches (lien ci-dessous).


🦾 Pour rejoindre ma newsletter : Cliquez ici   

🦾 Ressources mentionnées dans l'épisode :   

🦾 Retrouver Noëmie :  

REJOINDRE LA NEWS →